Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Joe Biden tente de sauver sa candidature à la présidentielle

Lors du premier débat télévisé entre Joe Biden et Donald Trump le 27 juin, le président sortant a semblé largement dépassé, enchaînant les regards hagards, des phrases à peine audibles et perdant le fil de sa pensée.

Ce que les démocrates redoutaient est donc arrivé : l’âge du président sortant, 81 ans, et son état de forme font désormais la Une de l’actualité. La ténor démocrate Nancy Pelosi estime qu’il est “légitime” de s’interroger sur l’état de santé de Joe Biden. Même le New York Times l’appelle à laisser sa place à un candidat plus jeune.

Selon des proches cités dans la presse américaine, Joe Biden évaluerait cette éventualité de jeter l’éponge, ce que la Maison Blanche nie toutefois catégoriquement.

Avant ce débat, Joe Biden n’avait que peu à envier à son rival lorsqu’il s’agit de comptabiliser les années. Le président sortant a certes 81 ans. Mais Donald Trump, à 78 ans, n’est pas beaucoup plus jeune.

Selon le Pew Research Center, jusque-là, l’âge médian des présidents américains au moment de leur investiture a été de 55 ans.

Joe Biden et le plus vieux président américain de tous les temps. Il est talonné par Ronald Reagan, puis arrive déjà Donald Trump, dont le mandat a été alimenté de doutes et de rumeurs sur la dégradation de son état mental.

L’âge des candidats est donc, depuis le début de la campagne, un sujet sensible.

“Lenteur et fragilité”

Les deux hommes se sont déjà illustrés par de grands moments de solitude. Joe Biden est connu pour mélanger les noms des dirigeants et des célébrités. Interrogé sur le Moyen-Orient, le président de l’Egypte est ainsi devenu pour lui le chef d’Etat du Mexique.

Donald Trump a, lui, confondu la Corée du Nord et la Chine, affirmant que Kim Jong Un dirigeait un pays de 1,4 milliards d’habitants.

Reste que c’est bien Joe Biden qui semble plus fébrile. En face, lors du débat télévisé, Donald Trump a semblé dérouler son jeu avec sérénité. Et le parti républicain est devenu son parti. Personne ne semble en mesure de changer cette emprise pour contester la candidature du milliardaire.

Comments are closed.