Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Mines-Siguiri : les éboulements ont tué 65 personnes et blessé 32 autres en 2022 (Croix-Rouge)

65 morts et 32 blessés tel est le bilan des éboulements dans les différents sites de mines à exploitation artisanale de la préfecture de Siguiri durant l’année 2022 qui vient de s’écouler.

La préfecture de Siguiri, située au nord-est, à 761 kilomètres de la capitale Conakry est une zone minière par excellence et la pratique de l’orpaillage artisanal est une activité pratiquée par la grande majorité des habitants de cette localité. Une activité qui comporte des risques pour ces mineurs se livrant à cet orpaillage. Comme l’atteste le bilan particulièrement élevé du nombre de morts et de blessés parmi les personnes qui cherchaient l’or.

« Nous sommes en partenariat avec les gardiens de mine, communément appelés Kaladjantigui qui nous remontent les informations. Selon les données que nous avons reçues en 2022, les éboulements de mines ont fait 65 morts et 32 blessés. Nous avons des problèmes parce que les Kaladjantigui n’ont pas parfois le niveau requis pour la remontée des informations », a annoncé Damou Camara, le président de l’antenne locale de la Croix-Rouge locale de Siguiri.

Alors que nous trouvons ce chiffre trop biaisé comme l’indique le président de la croix rouge, nous avons contacté les services des Mines et le bureau des orpailleurs basés à Siguiri.

A la direction préfectorale des Mines tout comme au bureau préfectoral des orpailleurs, on nous a laissé entendre qu’aucune base de données disponible n’existe pour permettre à l’opinion d’avoir un bilan exact sur les éboulements de mine dans la préfecture de Siguiri.

Comments are closed.