Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Mondial 2023 : l’Afrique du Sud sur le toit du monde pour la quatrième fois

Des vuvuzelas à la sortie du stade de France à St Denis. Les supporters sud-africains heureux ont célébré la victoire des Springboks toute la nuit.

L’Afrique du Sud a arraché son deuxième titre de champions du monde de rang face aux All Blacks 12-11 , son quatrième au total. Les Boks ont pu profiter de la pénalité ratée par Jordie Barret à la 74e minute.

Les Boks n’ont d’ailleurs jamais perdu en finale de Mondial, ayant dominé -déjà- la Nouvelle-Zélande (15-12 ap) en 1995 puis l’Angleterre (15-6) en 2007 et encore (32-12) en 2019.

Pour construire cette victoire mondiale, les têtes pensantes des Boks Rassie Erasmus et Jacques Nienaber ont d’ailleurs pu compter sur ce qui fait leur force : un pack en titane, une conquête intraitable et, surtout, un banc aussi puissant que décisif. Mais également le jeu de pied de leur ouvreur Handré Pollard.

De la chance, il en fallait autant que du talent pour battre cette équipe néo-zélandaise, incroyable de courage, portée par les fantastiques Brodie Retallick, Richie Mo’unga et Beauden Barrett.

L’arrière, élu meilleur joueur du monde en 2016 et 2017, a d’ailleurs inscrit le seul essai du match. Mais ça n’a pas suffi pour empêcher les Springboks d’écrire l’histoire.

Après les couronnes planétaires de 1995, de 2007 et de 2019, l’Afrique du Sud s’installe sur le trône du rugby mondial en devenant l’équipe la plus titrée de la compétition. Devant les Néo-Zélandais, sacrés en 1987, 2011 et 2015. Ils conservent également la Coupe Webb-Ellis.

africanews

Comments are closed.