Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Méditerranée : les traversées de migrants africains ont presque doublé

Les arrivées irrégulières de migrants en Italie par la Méditerranée en provenance d’Afrique du Nord se sont élevées à près de 114 300 entre janvier et août, presque deux fois plus qu’à la même période en 2022, selon les chiffres annoncés jeudi par Frontex.

La Tunisie est avec la Libye le point de départ de milliers de migrants qui traversent la Méditerranée centrale vers l’Europe, et arrivent en Italie.

Cette route migratoire, très dangereuse, a représenté « la moitié des arrivées irrégulières dans l’UE jusqu’à présent cette année », note l’agence de garde-côtes et de garde-frontières de l’UE.

Les migrants arrivant par la Méditerranée centrale sont principalement IvoiriensEgyptiens et Guinéens, selon cette source.

« La pression migratoire accrue sur cette route pourrait persister dans les mois à venir, les passeurs baissant les prix pour les migrants partant de Libye et de Tunisie, dans un contexte de concurrence féroce entre les groupes criminels », indique Frontex dans un communiqué.

Plus de 2 000 personnes sont mortes ou portées disparues depuis le début de l’année en tentant cette traversée, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le gouvernement italien a quant à lui indiqué jeudi que près de 126 000 migrants étaient arrivés sur les côtes italiennes depuis le début de l’année, contre 66 000 au cours de la même période l’année dernière.

L’UE a signé en juillet, en présence notamment de la Première ministre italienne Giorgia Meloni, un partenariat avec la Tunisie afin de faire baisser le nombre d’arrivées de migrants en provenance de ce pays, prévoyant une aide de plusieurs centaines de millions d’euros.

Cet accord suscite la controverse, en raison de la dérive autoritaire du pouvoir tunisien et des abus perpétrés contre les migrants subsahariens dans ce pays. Les critiques ont redoublé jeudi après le refus des autorités tunisiennes de laisser entrer dans le pays une délégation de députés européens.

Située à moins de 150 km des côtes tunisiennes, l’île italienne de Lampedusa fait face à un afflux de migrants ces derniers jours : elle a accueilli plus de 7 000 personnes, soit l’équivalent de toute la population locale.

africanews

Comments are closed.