Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Le Maroc accepte l’aide de quatre pays pour les opérations de recherche et de sauvetage

Le Maroc pleure ses morts dimanche après le violent séisme qui a dévasté une grande partie du pays et dans lequel 2122 personnes ont péri, selon le dernier bilan officiel, susceptible de s’aggraver au fil des recherches. Le Royaume a annoncé avoir accepté l’aide de quatre pays seulement après le séisme : l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Emirats arabes unis.

9H34

Le Maroc accepte l’aide de quatre pays

Le Maroc a annoncé avoir accepté l’aide de quatre pays seulement après le séisme : l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Emirats arabes unis.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué dans un communiqué que le Maroc avait répondu favorablement, « à ce stade », aux offres de ces quatre pays « d’envoyer des équipes de recherche et sauvetage« , alors que plusieurs autres États, notamment la France, se sont dits prêts à apporter leur aide.

16H16

Le bilan monte à 2 122 morts

Le bilan provisoire du séisme est monté à 2 122 morts, selon le ministère de l’Intérieur. La secousse a également fait 2 421 blessés.

16H06

La diaspora marocaine se mobilise

Un élan de solidarité s’est formé dans le monde pour venir en aide au Maroc, meurtri par le séisme le plus puissant de son histoire. La diaspora marocaine, dispersée dans le monde, est en première ligne de la chaine de solidarité suite à cette catastrophe.

Retrouvez notre article : Séisme au Maroc : la diaspora se mobilise sans plus attendre

16H05

Pourquoi la catastrophe était imprévisible ?

Si le risque sismique était connu dans cette région, la violence du tremblement de terre marocain reste “surprenante”, selon les sismologues.

Florent Brenguier, de l’Institut des Sciences de la Terre de l’Université de Grenoble, explique : “Nous avons déjà enregistré des secousses proches de l’épicentre actuel, mais celles-ci étaient de magnitude modérée, 4 en moyenne. Ce qui était moins prévisible, c’était la possibilité d’avoir un grand séisme. Et là, on est quasiment sur un séisme de magnitude 7. »

(Re)lire : Séisme au Maroc : pourquoi la catastrophe était imprévisible

13H05

Nouveau bilan pour les Français : 4 morts et 15 blessés

Le ministère français des Affaires étrangères a communiqué un nouveau bilan à l’AFP, déplorant « le décès de trois autres ressortissants français à proximité de Marrakech, ce qui porte le bilan, à ce stade, à quatre victimes françaises« .

13H02

L’Espagne a envoyé 56 secouristes au Maroc

L’Espagne a annoncé avoir envoyé une équipe de 56 secouristes au Maroc après avoir reçu une demande d’aide officielle de Rabat.

Un avion militaire A400 a décollé d’une base de Saragosse (nord-est) avec à son bord l’équipe de secouristes à destination de Marrakech.

Tweet URL

L’Espagne se prépare à envoyer un deuxième avion avec une équipe de secours dirigée par le gouvernement régional de Madrid, selon la ministre de la Défense Margarita Robles.

13H
CAN 2023

Le match de football Gambie-Congo maintenu au Stade de Marrakech

48H après le séisme au Maroc, la rencontre entre la Gambie et la République du Congo prévue ce dimanche à 21H au Stade de Marrakech est maintenue. Sur le plan sportif, ce match qui compte pour la 6e et dernière journée des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations est décisif, le vainqueur empochera sa qualification. En revanche, le choix de maintenir la rencontre surprend alors que la veille un match entre le Maroc et le Liberia prévu à Agadir avait été reporté. Le journaliste sportif Patrick Juillard dénonce le choix de la Confédération Africaine de Football de maintenir le match à Marrakech ce dimanche.

Tweet URL
11H05

la France prête à « intervenir » en aide au Maroc quand les autorités « le jugeront utile » (Macron)

La France est prête à « intervenir » pour venir en aide au Maroc « à la seconde » où les autorités marocaines le demanderont, après le tremblement de terre qui a fait au moins 2.000 morts, a déclaré dimanche le président Emmanuel Macron.

« Nous avons mobilisé l’ensemble des équipes techniques et de sécurité pour pouvoir intervenir quand les autorités du Maroc le jugeront utile », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet du G20 à New Delhi, qualifiant le séisme de « tragédie qui nous touche tous ».

« Les autorités marocaines savent exactement ce qu’on peut livrer, la nature et le timing », a-t-il ajouté.

« A la seconde où cette aide sera demandée, elle sera déployée et nous nous tenons prêts, maintenant c’est évidemment aux autorités marocaines d’en décider en fonction de leur évaluation sur le terrain et pour que ce soit fait en bon ordre », a insisté le chef de l’Etat français.

Parallèlement, M. Macron a signé avec le Premier ministre indien Narendra Modi, le président des Comores Azali Assoumani actuellement à la tête de l’Union africaine, et les dirigeants de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international et de la Commission européenne, une déclaration conjointe promettant de « fournir toute l’assistance nécessaire aux besoins urgents de court-terme ainsi qu’aux efforts de reconstruction ».

« À cette fin, nous mobiliserons nos outils techniques et financiers et notre assistance de manière coordonnée pour aider le peuple marocain à surmonter cette terrible tragédie », affirment-ils.

Emmanuel Macron a évoqué une tragédie qui touche les Français dans leur « intimité », dans leur « chair, même », en raison des « millions de binationaux ou de Françaises et de Français qui sont d’origine marocaine, qui ont de la famille là-bas ». 

Il a dit avoir « eu l’occasion d’échanger longuement avec sa majesté le roi il y a quelques jours », « avant le séisme ». Depuis le tremblement de terre, « nous avons échangé des messages oraux et je lui ai envoyé une lettre dans les premières heures ».

Le tremblement de terre de la nuit de vendredi à samedi, de magnitude 7 selon le Centre marocain pour la recherche scientifique et technique (6,8 selon le service sismologique américain), est le plus puissant à avoir jamais été mesuré au Maroc.

Il a fait au moins 2.012 morts et 2.059 blessés, dont 1.404 sont dans un état très grave, a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche le ministère de l’Intérieur du Maroc.

10H31

le Maroc bloque des aides humanitaires, selon une ONG

Le président de l’ONG française Secouristes sans frontières, Arnaud Fraisse, a affirmé dimanche matin que le Maroc bloquait des équipes de secours prêtes à porter assistance aux victimes du séisme qui a fait plus de 2.000 morts dans le pays.

« Normalement, on aurait voulu prendre un avion qui décolle dans une minute à Orly. Malheureusement, on n’a toujours pas eu l’accord du gouvernement marocain; en fait, le gouvernement marocain bloque complètement toutes les équipes de secours actuellement, sauf une, celle du Qatar, qui a été autorisée, effectivement, à atterrir chez eux », a déclaré Arnaud Fraisse à 6H20 sur France Inter.

« Les Qataris arrivent avec 87 personnes et 5 chiens de recherche, et nous ne comprenons pas cette situation de blocage de la part du gouvernement », a déploré le fondateur de l’ONG, spécialisée dans les interventions d’urgence après les tremblements de terre.

« On va attendre jusqu’à demain, je dirais, et si demain matin on n’a pas le feu vert, on ne partira pas, c’est clair », a-t-il ajouté.

Arnaud Fraisse a confirmé n’avoir « pas encore reçu d’autorisation pour intervention, mais il semble que la situation évolue puisque la Tunisie est aussi autorisée à intervenir », a-t-il précisé.

L’Espagne a également annoncé dimanche matin avoir reçu une demande d’aide officielle de Rabat pour porter assistance à son voisin.

Malgré la situation diplomatique, six bénévoles du Casc Appui, association lyonnaise regroupant des sapeurs-pompiers de Lyon et du Rhône, sont arrivés dimanche au Maroc pour participer aux opérations de secours.

De son côté, le Secours populaire français a annoncé que plusieurs de ses dirigeants allaient se rendre sur place lundi pour une « mission de solidarité », qui vise à « dresser un état des lieux des dégâts causés par le séisme, rencontrer les autorités, échanger avec les partenaires locaux de l’association sur les besoins immédiats et ceux qui vont perdurer et mettre en place l’aide matérielle d’urgence ».

L’association a annoncé débloquer une enveloppe de 100.000 euros pour les victimes, tout en lançant un appel aux dons.

Plus de 2.000 personnes, selon le dernier bilan officiel des autorités marocaines, ont péri dans le séisme qui a dévasté des territoires au sud-ouest de Marrakech dans la nuit de vendredi à samedi.

La Croix-Rouge internationale a alerté samedi sur l’importance des besoins à venir du Maroc, avec « 24 à 48 heures critiques » et des besoins pour « des mois voire des années ».

09H06

L’Espagne va envoyer des secouristes et une assistance au Maroc

L’Espagne va envoyer des secouristes et fournir une assistance au Maroc frappé par un séisme meurtrier, après avoir reçu une demande d’aide officielle de Rabat, a annoncé dimanche le ministre espagnol des Affaires étrangères Jose Manuel Albares.

« C’est un signe de la solidarité espagnole et du sens de l’amitié qui unit les peuples d’Espagne et du Maroc », a déclaré le ministre lors d’un entretien à Radio Catalunya, précisant avoir reçu tôt dimanche un appel de son homologue marocain lui demandant de l’aide.

« Il s’agira d’autant d’aide que le Maroc en a besoin, ce que nous mettons en marche d’abord ce sont les équipes de recherche et de sauvetage parce qu’il est urgent de retrouver le plus grand nombre de gens vivants pour les sauver », a-t-il expliqué. « Le temps de la reconstruction venu, l’aide espagnole sera également présente ».

M. Albares n’a pas fourni d’autres détails. Mais selon un porte-parole du ministère de l’Intérieur, le gouvernement prévoir l’envoi « immédiat » au Maroc de 65 membres de l’Unité militaire d’urgence (UME) espagnole.

L’UME est un corps de l’armée espagnole spécialisé dans la gestion des catastrophes naturelles.

Une unité de l’UME avait été envoyée en février en Turquie après un séisme dévastateur et avait aidé à secourir six personnes, dont une maman et ses deux enfants, selon le ministère espagnol de la Défense.

Le séisme, le plus puissant à frapper le Maroc à ce jour, a tué au moins 2.012 personnes et en a blessé plus de 2.059, selon les dernières données en date.

La secousse tellurique de magnitude 6,8 a été enregistrée vendredi à 23H11 heure locale (22H11 GMT), selon l’Institut de géophysique américain (USGS).

08H47

Une équipe de secouristes lyonnais bénévoles arrive au Maroc

Une équipe de pompiers bénévoles lyonnais, accompagnée d’un maître-chien, est arrivée au Maroc dimanche et va participer aux opérations de secours à une cinquantaine de kilomètres de Marrakech après le séisme meurtrier, a-t-on appris auprès de la préfecture du Rhône.

Le détachement, arrivé vers 01H00 du matin à Marrakech et accueilli au siège de la protection civile, est composé de 4 secouristes spécialistes du sauvetage, d’appui et de recherche, d’un infirmier, et d’un spécialiste avec son chien.

Ils sont partis avec environ 300 kilos de matériel.

Dans la matinée de dimanche, l’équipe se dirigeait vers une province à environ une cinquantaine de kilomètres de Marrakech.

Il est prévu qu’ils restent sur place jusqu’à vendredi prochain.

Le Casc Appui, association regroupant des sapeurs-pompiers de Lyon et du Rhône, compte sur des équipes qui se mobilisent bénévolement sur leurs jours de repos, est-il précisé sur le site internet de l’association.

22H40

Le palais royal émet un communiqué

Le roi du Maroc Mohammed VI, au centre, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, au centre à gauche, préside une séance de travail au Palais Royal de Rabat aux premières heures du samedi 9 septembre 2023. 

Le roi du Maroc Mohammed VI, au centre, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, au centre à gauche, préside une séance de travail au Palais Royal de Rabat aux premières heures du samedi 9 septembre 2023.

(Palais Royal marocain via AP)

Le palais royal a émis un communiqué après une réunion du Roi et de certains de ses ministres. Notre correspondante Maud Ninauve nous en parle

22H40

Le bilan monte à 2 012 morts

Le séisme au Maroc a fait 2 012 morts et 2 059 blessés, dont 1 404 sont dans un état très grave, selon un nouveau bilan rendu public samedi soir par le ministère de l’Intérieur.

Un total de 1 293 personnes ont péri dans la province d’Al Haouz et 452 dans la province de Taroudant, situées toutes deux au sud de Marrakech, a indiqué le ministère dans un communiqué.

20H54

Le monde de la Culture touché « au coeur » en France

Le monde de la culture en France est touché au « coeur » après un violent séisme au Maroc qui a fait plus de 1.300 morts, multipliant les appels aux dons pour les Marocains « en détresse ».

« Aujourd’hui j’encourage des gens qui sont perplexes, qui pleurent devant leur télé et ne savent pas quoi faire, je leur dis que chaque centime compte », a déclaré l’acteur et humoriste Gad Elmaleh sur BFMTV en s’associant à l’appel aux dons du Secours populaire.

« Même si je ne suis pas né là-bas, mon coeur saigne et je ne peux qu’être solidaire », a pour sa part déclaré sur BFMTV l’humoriste d’origine marocaine Elie Semoun.

« Il y a ceux qui sont choquées, il faut qu’on aide ces personnes qui sont en vie à reprendre la vie. C’est là que cet élan de solidarité a du sens et c’est pour ça que je prends la parole pour motiver et fédérer autour de cet appel aux dons », a souligné Gad Elmaleh.

Il a également dit discuter avec « quelques artistes pour essayer d’organiser un gala ou une émission » afin de « se tenir prêts avec une cagnotte, la plus grosse possible ».

« Terrible nuit, terrible réveil », a réagi sur les réseaux sociaux Jamel Debbouze, humoriste, acteur et producteur franco-marocain qui a créé le festival « Marrakech du rire », en publiant un drapeau marocain.

« Tout mon soutien et mes pensées aux victimes, à leurs proches et à toutes les personnes touchées par le tremblement de terre. Aidons et apportons tous à notre échelle notre contribution pour aider le Maroc et prions pour que des vies soient sauvées dans les heures et les jours qui viennent », a-t-il poursuivi.

Tweet URL

La ministre de la Culture Rima Abdul Malak a exprimé sa « solidarité » avec les « amis du Maroc » en promettant que la France « sera aussi demain à vos côtés pour reconstruire un patrimoine millénaire si durement touché ». 

« De tout cœur avec vous! », a-t-elle écrit sur X.

Jack Lang, ex-ministre de la Culture et président de l’Institut du monde arabe à Paris, a pour sa part fait illuminer la façade de l’institution avec les mots « Maroc au coeur ».

Tweet URL
22H30

Les sismologues surpris

Cette zone n’est pas habituée à subir des tremblements de terre si puissants. Explications de Pascal Bernard est sismologue à l’Institut de Physique du Globe de Paris.

Comments are closed.