Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Accident de la route au Kenya : au moins 48 morts, selon la police

Au moins 48 personnes ont péri dans un accident de la route dans l’Ouest du Kenya vendredi soir lorsqu’un camion a percuté d’autres véhicules et des piétons à un carrefour très fréquenté, a annoncé la police locale.

« A ce stade nous pouvons confirmer que 48 personnes sont mortes et nous estimons qu’une ou deux autres sont encore coincées dans le camion », a déclaré à l’AFP un commandant de police, Geoffrey Mayek. Il a également fait état d’au moins 30 blessés conduits dans les hôpitaux des environs.

La collision s’est produite vers 18h30 locales (15H30 GMT) sur l’autoroute qui relie les villes de Kericho et Nakuru, dans l’Ouest du pays, à un carrefour très fréquenté.

Le camion, en route pour Kericho, « a perdu le contrôle et a percuté huit véhicules, plusieurs motos, des personnes qui se trouvaient sur le bord de la route et d’autres occupées à autre chose », a indiqué Tom Mboya Odero, commandant de la police régionale dans la vallée du Rift, située dans l’Ouest du pays.

Collins Kipkoech, médecin principal à l’hôpital du comté de Kericho, a indiqué avoir reçu 45 corps, mais d’autres ont également été transportés vers des établissements distincts. « Et les secours se poursuivent », a-t-il ajouté.

La Croix-Rouge kényane, qui a dépêché des ambulances et des secouristes sur les lieux, a déclaré que de fortes pluies entravaient les opérations de secours.

Plusieurs télévisions locales ont montré des images de véhicules disloqués.

« Le camion allait à toute vitesse et klaxonnait », a expliqué une témoin de l’accident, Maureen Jepkoech. « Il a essayé d’éviter plusieurs véhicules avant de se retrouver en plein marché ».

« J’ai entendu des gens dire que le véhicule avait perdu ses freins. Mais j’ignore si cela a été le cas », a-t-elle ajouté.

Sur Twitter, le ministre des Transports Kipchumba Murkomen a indiqué qu’une enquête sera ouverte après la fin des opérations de secours pour déterminer les causes de l’accident.

Un accident de la route mortel s’est produit ce soir à la jonction de Londiani, sur l’autoroute Nakuru -Kisumu. Des efforts de sauvetage sont en cours (…).

« Mon coeur est brisé »

« L’accident s’est produit en un instant », a déclaré un autre témoin, Joel Rotich. « Beaucoup n’ont pas eu le temps de fuir ».

« Il y a eu une énorme confusion: les gens criaient et couraient tout autour », a-t-il ajouté.

Sur Twitter, le président kényan William Ruto a présenté ses condoléances aux familles des victimes. « Il est affligeant de constater que parmi les morts certains sont de jeunes gens qui étaient promis à un bel avenir et des commerçants qui effectuaient leurs tâches quotidiennes », a-t-il relevé sur le réseau social.

Le pays est en deuil avec les familles qui ont perdu des êtres chers dans un terrible accident de la route à Londiani, dans le comté de Kericho (…).

« Mon coeur est brisé », a réagi sur Facebook le gouverneur du comté de Kericho, Erick Mutai. Il s’agit « d’un moment sombre pour les habitants de Kericho, une région montagneuse connue pour ses vastes plantations de thé », a-t-il ajouté.

Selon l’Autorité nationale des transports et de la sécurité du pays, 4.690 personnes sont mortes dans des accidents de la route l’an dernier au Kenya.

Les accidents de la circulation sont fréquents en Afrique. Une collision entre un car et un camion avait déjà fait vingt morts en janvier au Sénégal, une semaine après le décès de plus de 40 personnes dans un autre accident.

AFRICANEWS

Comments are closed.