Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Pas de NIN, pas de SIM, 73 millions de lignes téléphoniques suspendues au Nigeria

Au Nigeria, il y a tout juste une semaine, le président Muhammadu Buhari, ordonnait la suspension de toutes les lignes téléphoniques non reliées au numéro d’identité national (NIN). Depuis, environ 73 millions de lignes téléphoniques ont été suspendues, laissant leurs utilisateurs désœuvrés.

Je me sens trop mal. Je ne peux pas passer d’appels, mais je peux en recevoir. C’est le bazar et le gouvernement devrait essayer de régler la situation“, dit un homme.

Je suis vraiment déçu, mais peut-être que je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. On m’avait averti que ma ligne allait être coupée. Je croyais que c’était une blague, mais quand j’ai essayé d’appeler, ça n’a pas marché. Je suis venu pour faire réactiver ma ligne, mais on m’a dit que je devais d’abord lier mon nom. Je ne comprends pas“, ajoute un autre.

Selon le gouvernement nigérian, relier une carte SIM à un numéro d’identité national permettra de créer une base nationale d’identité. La mesure doit avoir un impact sur la planification stratégique du gouvernement, en particulier dans les domaines de la sécurité et des projections socio-économiques.

Le système aide à planifier l’économie. Les Nigérians sont affiliés à de très nombreux réseaux. Tout comme le BVN, le numéro de vérification bancaire, aide à lutter contre les crimes économiques, le NIN aide, lui, à lutter contre l’insécurité et à planifier l’économie. Car vous savez qui utilise quel réseau et dans quelle mesure. Vous pouvez également suivre les activités en ligne des personnes“, explique l’analyste d’affaire, Jide Ojo.

Michael Dibie, Africanews : “Au mois de février, le Nigeria comptait plus de 198 millions de lignes actives sur l’ensemble des réseaux, tandis que 125 millions d’abonnés avaient reçu leur numéro d’identification national pour une mise en relation, une vérification et une authentification immédiate“.

Comments are closed.